souvenirs et interviews
 
  Manuel LEGRIS, Danseur Etoile
 

Mon admiration pour Rudolf Noureev l’accompagnait toujours, en toutes circonstances, quelle que soit la prestation qu’il ait livrée au public, je trouvais à chaque fois quelque chose à « prendre ».

Je pense à lui chaque jour, à la barre, en scène, je « rectifie la position », comme si son regard me suivait. Ses mots sont toujours présents à mon esprit, phénomène qui ne m’est arrivé qu’avec les plus grands des chorégraphes avec lesquels j’ai eu le privilège de travailler.

Très vite, Rudolf nous a manqué. Son empreinte est restée. Aujourd’hui, je ne peux ni ne veux me défaire de la rigueur que Rudolf nous a inculquée. Je mets un point d’honneur à conserver sa chorégraphie sans y changer ne serait-ce qu’une virgule. Un plaisir immense naît pour moi au sein de cette contrainte, celui de faire à son exemple, tous les pas, avec la même implication, la même boulimie.

Ne manquez pas le site de Manuel Legris : http://www.manuel-legris.com

(Photo DR - 11 Juillet 1986 alors qu'il est toujours "Sujet", Manuel Legris est nommé danseur Étoile par Rudolf Noureev sur la scène du Metropolitan Opera de New-York à l'issue de la représentation de Raymonda où il danse le rôle de Jean de Brienne.)